La production de chiens en bonne santé est une priorité absolue au sein du Club Suisse du Hovawart. Nous sommes fiers de l’espérance de vie moyenne de nos
chiens, qui était de 11 ans et presque un mois en 2010.

En 2007, le Club Suisse du Hovawart a effectué une enquête auprès de ses membres sur l‘état de santé de leurs Hovawarts. Environ 900 ménages en Suisse ont
reçu un questionnaire à compléter. 450 questionnaires ont été retournés complétés, ce qui constitue un excellent taux de réponse et nous estimons que les
statistiques en résultant sont représentatives. Toutes les données présentes sur les questionnaires ont été enregistrées électroniquement et traitées par Marco
Tottoli, biologiste, généticien et spécialiste en informatique.

Ces données ont été ajoutées à celles déjà nombreuses répertoriées au sujet de nos chiens et de leur santé dans une base de données électronique. Au CSH, nous
avons débuté en 1996 à enregistrer systématiquement toutes les données relatives à l’élevage dans un fichier électronique spécialement programmé, fichier que
nous développons continuellement selon nos besoins. Concrètement, nous planifions entre autres de reprendre les informations déterminantes sur la santé et la
cause du décès de chacun des chiens présents dans le pedigree. La banque de données est devenue depuis longtemps un guide de référence important,
un outil maintenant indispensable par exemple dans la planification commune des portées par les éleveurs et les responsables de l’élevage. Par conséquent,
chacun des propriétaires de Hovawart qui a rempli un questionnaire a contribué grandement à assurer la bonne santé de nos chiens à l’avenir. Je tiens à
remercier vivement chacun d’eux.

Compte tenu du résultat de l’enquête effectuée, je suis en mesure de conclure que nous sommes sur la bonne voie avec la stratégie sur l’élevage que nous avons
adoptée à ce jour : il n’y a pas de maladie génétique qui peuvent être qualifiée de spécifique au Hovawart. Il n’y a pas de nécessité à adopter des mesures
particulières concernant le contrôle radiologique des coudes ou des examens ophtalmiques avant une saillie.

Les résultats en détail

Dans 90.7% des cas, les propriétaires de Hovawart se sont déclarés satisfaits de la santé de leur chien, seulement 2.2% ont déclaré que la santé de leur chien
était mauvaise (8 chiens) à très mauvaise (2 chiens).

  • Sans tenir compte des accidents et des infections aigues, l’espérance de vie moyenne est de presque 11 ans. A cet effet, les cas de décès entre 1985 et 2007
    ont été pris en considération. Il ressort que l’espérance de vie augmente d’année en année (par exemple, entre 2005 et 2007, elle était de 12 ans). Le point
    culminant de l’âge au moment du décès est de 12 ans. La plupart des chiens, c’est-à-dire plus du tiers, sont décédés en raison de l’âge. La 2ème cause de
    décès annoncé, avec 20%, est le cancer et la 3ème cause, avec 10%, est la faiblesse des membres postérieurs. Même parmi les cas de cancer et les chiens qui
    ont été euthanasiés en raison d’une faiblesse des membres postérieurs, la plupart était d’un âge avancé. Les cancers les plus fréquents sont les
    carcinomes mammaires, osseux et du système lymphatique.
  • Il est intéressant de mentionner que 28 chiens (6.22%) ont présenté des lésions du ligament croisé.
  • 14 chiens ont souffert de la borréliose, 6 d’entre eux avec des séquelles définitives.
  • En outre, 8% des chiens souffrent d’une intolérance alimentaire et 6.44% sont déclarés comme souffrant d’allergies (bien que parmi ces chiens, il est la plupart du
    temps incertain si ces derniers souffrent d’une vraie allergie ou s’il s’agit d’une intolérance alimentaire).

Denise Gaudy